Londres est une ville aux multiples facettes et c’est de cette diversité que naît son unicité. 

Que vous aimiez admirer les monuments anciens ou les murs de street art, que vous préfériez la mélodie des oiseaux ou le refrain des klaxons, que vous ayez une âme d’artiste ou de buisness(wo)man, que vous alliez dénicher vos vêtements dans de petites friperies de quartier ou dans des grands magasins à la pointe de la tendance, Londres saura vous combler.

Un patchwork de moderne et d’ancien, entremêlant espaces verts, géants de béton, boutiques tendances et librairies de livres d’occasion, qui prouve que l’on n’est pas obligé de choisir : on peut tout avoir à la fois. 

Tour d’horizon des quartiers les plus emblématiques 

CAMDEN 

Entre ses boutiques punk, ses salons de tatouages gothiques et ses stands hippies, le quartier de Camden est sans doute l’un des plus atypiques de la ville. Ne passez pas à coté de son marché de street food proposant des spécialités venues du monde entier : fish&chip, fallafel, dhal, nachos, crêpes… L’offre est à l’image du quartier : un joyeux bazar organisé. 

➡️ QUE FAIRE ?

  • Le marché de Camden : mélange de stand et de boutique permanente, le marché de Camden est un lieu underground et artistique où se mêlent boutique de créateurs, salons de tatouage gothiques et vendeurs de street food.  (Ouvert tous les jours de 10h à 18h)
  • Se balader le long du Regents canal.

➡️ OÙ MANGER ? 🍴

  • Les étales du Camden Market proposent une cuisine variée inspirée des cuisines du monde entier! 
  • Poppies Fish and Chips – véritable institution londonnienne depuis 1945, l’établissement a remporté en 2014 le prix du meilleur Fish & chips du Royaume-Uni. Le petit plus de ce restaurant au décor typique des années 40 ? Le poisson  qui y est servi provient d’une pêche durable!

EAST END 

Quartier de contre-culture par excellence. L’esprit arty et underground de Londres s’exprime plus vivement ici qu’ailleurs.

➡️ QUAND Y ALLER ?

Le dimanche car c’est le jour du marché ( à ne pas manquer!)

➡️ QUE FAIRE ?

  • Le street art de Shoreditch : Des plus petites aux plus monumentales, les oeuvres de street art recouvrent les murs de ce quartier à l’âme profondément tendance et artistique.  Un véritable musée à ciel ouvert. 
  • Shopping au Boxpark, un ensemble de boutiques de créateurs mode et lifestyle aux faux airs de pop-up store XXL. Je vous conseille notamment la papeterie : Papersmiths qui propose de jolis carnets et de beaux ouvrages graphiques.
  • Les friperies : Bricklane est l’un des quartiers incontournables en matière de vêtement vintage. Direction Bricklane, l’artère principale, pour refaire votre garde-robe : des tops à sequins aux sweats à capuches il y en a pour de tous les goûts. 
  • Le Brick Lane Sunday Market : Constitué d’une alternance de stands de street food et de produit de second main (vêtement, object et autres bibelots) ce marché dominical est le lieu idéal pour chiner des articles vintage dans une ambiance chaleureuse et populaire. Attention il est ouvert exclusivement le dimanche de 10h à 17h. 
  • Columbia Road Flower Market : C’est le lieu où aller pour une petite balade dominicale. Au programme : des fleurs colorées à perte de vue, des parfums envoutants et une ambiance champêtre. Attention : il ouvert exclusivement le dimanche de 8h à 15h.
  • Mon coup de ❤️ : La Denis Severs’ House : Un lieu hors du commun qui transporte dans le temps et éveil les sens.

➡️ OÙ MANGER ? 🍴

  •  Le Brick lane food market :  la cour située derrière la brasserie Old Truman abrite une sélection quasi permanente de marchands de rue, avec des bancs de pique-nique et un coin salon couvert. Si le Ely’s Yard est ouvert tout au long de la semaine, l’idéal est d’y aller le dimanche. Ce jour là le nombre d’échoppes doubles et débordent dans les rues alentour, se mêlant aux stands de friperies et autres antiquités du Brick Lane market.
  • House of vegan (backyard market) : C’est dans une ambiance tres « hypster » (DJ, grande table partagées..) emblématique de l’East london, que ce food-court, lui aussi situé à Bricklane, propose de découvrir une large  sélection de plats entièrement végan inspirés des cuisines du monde entier. 
  • Bagel shop : le bagel est une véritable institution dans ce quartier qui accueillit une forte immigration juive à la fin du XIXeme siècle. Deux enseignes se disputent le titre du meilleur bagel de Londres : Beigel shop et Beigle Shop.

SOHO

Toujours noires de monde les rues de Soho ne désemplissent jamais. Point de rencontre des fashionistas de la ville durant la journée, à la nuit tombée c’est toute la jeunesse londonienne qui s’y donne rendez-vous. Pubs, restaurants et autres sources de divertissement… la vie nocturne y est intense.

➡️ QUE FAIRE ?

  • Soho square : un petit carré de Verdure en plein coeur du centre-ville dans lequel les Londoniens aiment se retrouver pour enchainer les pintes de bières après le travail (et dès que la météo le leur permet…)
  • Quelques boutiques pour ceux qui ont déjà assez de vêtement
    • Scribbler : papeterie célèbre pour ses cartes de souhaits humoristiques, c’est le lieu idéal pour dégoter de jolies carte à l’humour typiquement anglais.
    • House of Minalima : Direction Poudlard avec cette boutique à l’atmosphère fantastique dédié à l’univers d’Harry Potter.
    • Hatchards, la plus ancienne librairie de Londres toujours en activité.
    • Daunt Bookshop la plus belle des librairies « voyage » de Londres.

➡️ OÙ MANGER ? 🍴

  • Said coffee : Version moderne de Charlie et la chocolaterie, dans ce café au décor industrialo-vintage le chocolat est décliné sous de multiples façons.  Véritable coup de coeur pour leur chocolat chaud et leurs gaufres napées qui sont tout simplement à tomber.
  • Bar Remo : un petit bout d’Italie en plein Mayfair. On y sert une cuisine traditionnelle et de succulentes pizzas? Je vous recommande les penne à la Norma les yeux fermés. 
  • Kua ‘Aina : dans cette ville où l’on ne compte plus les restaurants de burgers, cette adresse originale sert des burgers «grillées sur de la pierre de lave» dans un décor d’inspiration hawaïenne avec des planches de surf et un toit en bambou.
  • MotherMash : Ce petit restaurant à la décoration contemporaine et au mur recouvert de carreaux blanc fait souffler un vent de renouveaux cuisine britannique en rendant tendances les pies et les saucisses-purée (option végétarienne disponible). Coup de coeur pour la généreuse purée faite maison servie avec une succulente sauce épaisse. Bon à savoir : penser à réserver pour être sur d’avoir une place !

 

FITZROVIA

➡️ QUE FAIRE ?

  • Grant museum of curiosity (musée de zoologie) : est un labyrinthe d’animaux étranges, encombrés de squelettes, d’espèces conservées dans des flacons et des spécimens éteints.
  • Camera Museum : les murs de ce petit musée situé au sous-sol d’un coffre-shop sont recouverts d’appareils vintages retraçant l’histoire de la photographie. Incontournable pour tous les férus de photographie, le lieu compte bon nombre  de trésors au design unique!

Des librairies venues d’un autre monde :

  • The Atlantis Bookshop : créée « par des magiciens, pour les magiciens », c’est l’une des plus vieilles librairies ésotériques de londres ! 
  • Treadwells : véritable centre culturel dédié aux sciences occultes, l’atmosphère de cette boutique dédiée à à l’esothérisme et aux religions européennes (paganisme, wicca, druidism… entre autres) est tout aussi magique que les thématiques des livres qui y sont présentés.

➡️ OÙ MANGER ? 🍴

  • Attendant : Je ne l’ai pas testé mais il parait que c’est une bonne adresse pour une pause gourmande dans d’anciennes toilettes publiques. 

COVENT GARDEN

Tout aussi central et animé que sa voisine Soho, Covent Garden est un quartier débordant de vie. Apprécié des locaux comme des touristes il regorge de boutique tendances, de restaurants et de lieux de divertissement.

➡️ QUE FAIRE ?

Du shopping ! Voici quelques adresses originales :

  • Hardys – Sweetshop : une confiserie au décor digne de Charlie et la Chocolaterie.
  • Pollock’s toy ( 44 The Market, Covent Garden ) retour en enfance garanti avec ce magasin de  vieux jouets. Ici point de game boys ou de jeux électroniques mais des billes, des casse-têtes et des jeux en bois. Le tout dans une ambiance rétro comme on les aime.
  • Tea house : tout est dans le nom. Depuis 1982, cette institution installée à deux pas de Covent garden fait le bonheur des amateurs de thé. depuis 1982. Meme si vous êtes plutôt team café, je vous conseille d’aller y faire un tour rien que pour le plaisir des sens. Le doux parfum de thé qui y règne donne envie de s’y attarder. 
  • Magma : le temple des amoureux de beaux livres. Spécialisées dans les livres de design et les beaux livres, cette librairie à la décoration contemporaine regorge de petites pépites graphiques (ouvrages originaux,  magazines artistiques, livres pour enfants..)

LA CITY

Avec ses géants de verre et de béton, la City est le royaume des hommes en costumes cravate. Incontournable pour les amoureux d’architecture, les férus d’histoire y trouveront aussi leur compte entre les petites ruelles historiques et la Tour de Londres.

➡️ QUE FAIRE ?

  • Le Leadenhall Market : c’est milieu des géants de verre de la City se niche ce lieu hors du temps, a l’architecture typique du Londres 19ème siècle. Avec ses devantures d’un autre temps,  et son sol pavées, l’atmosphère qui s’en échappe est magique. Pas étonnant que ce passage couvert ait inspiré les petites rues étroites du chemin de traverse et la rue commerçante magique Diagon Alley dans Harry Potter. 
Infos pratiques : Les commerces qui composent les galeries sont généralement sont ouverts de 10h à 18h. En revanche, les allées du Leadenhall Market sont toujours ouvertes.
  • Temple park : Situé en plein coeur du centre de la capitale ce parc est un véritable havre de paix à milles lieux de l’agitation des rues environnantes. Aux beau jour c’est le lieu idéal pour un pic-nique bucolique à l’ombre des géants de verre de la City.
  • Tower Bridge : l’incontournable pont qui décor la Tamise depuis près plus d’un siècle.  
  • Tour de Londres : la forteresse historique de la ville est située non loin du Tower bridge. Elle renferme les joyaux de la couronne britannique et abrite au moins 6 corbeaux. On sont la sources de toutes les attention du personnel et nourris quotidiennement car selon une croyance, lorsque les corbeaux quitteront la tour, la monarchie s’effondrera.

 

WESTMINSTER

Centre politique et touristique, Westminster incarne la carte postale londonienne par excellence. Avec une concentration de monuments au mètre carré dépassant de loin tous les autres quartiers, Westminster est un incontournable de toute première visite dans la capitale.

➡️ QUAND Y ALLER ?

Au moment de la relève de la garde. Cette dernière a lieu quotidiennement vers 10h45-11h en juin et juillet. Le reste de l’année, cette cérémonie a lieu tous les deux jours (lundi, mercredi, vendredi, samedi) excepté les jours de pluie où elle est généralement annulée.

➡️ QUE FAIRE ?

  • Buckingham Palace et la relève de la garde 
  • Hyde park :  Le 3eme plus grands des 8 parcs royaux que compte Londres * se déploie à l’ouest de la ville, à deux pas de Buckingham. Baignade dans le lac, vélo, jeux pour enfants, le lieu regorge d’animation mais sa principale source d’attraction reste les écureuils qui l’ont envahi. 
Bon à savoir : de fin novembre à début janvier, c’est à Hyde Park que s’installe la Winter Wonderland, une immense fête foraine de Noel. De quoi rendre ce lieu encore un peu plus magique.

KENSINGTON ET CHELSEA

Ces deux quartiers « résidentiels chics » de Londres partagent de nombreux points communs. Situés à l’Ouest de la ville, ils sont reconnaissables par leurs rues peuplées de belles maisons de l’époque Victorienne et Edwardienne. S’ils sont souvent associer ensemble ces que ces deux quartiers chics c’est que ces deux quartiers doté du statut royal sont assez similaires. Ils sont en effe tous deux connus pour accueillir des boutiques de luxe, des restaurants réputés, de nombreux espaces verts et de grands musées.

➡️ QUE FAIRE ?

  • Design museum : situé à Kensington ce grand bâtiment à l’architecture moderne met à l’honneur toutes les forme de design (produit, industriel, graphique, architectural, de mode etc..) au travers d’expositions instructives et interactives. Ne manquez pas / coup de coeur / immanquable l’exposition permanente « Designer Maker User » qui permet de  comprendre comment cet outil puissant peut modeler nos comportements, nos usages et notre consommation.

➡️ OÙ MANGER ?🍴

  • Candella Tea Room : pour déguster de délicieux scones dans un décor de salon de thé typiquement anglais. Un régal pour les yeux et pour le palet!

FOCUS – NOTTING HILL

Avec ses maisons aux façades pastels et ses petits cafés, c’est LE quartier bohème de la ville. Le week-end, lorsque son célèbre marché d’antiquité le Portobello Market, s’empare des rues l’animation bas son plein. 

➡️ QUAND Y ALLER ?

Le vendredi ou le week-end. Le marché est ouvert tous les jours mais c’est à ce moment là que l’animation bas sont plein.

➡️ QUE FAIRE ?

  • Brand museum : unique en son genre ce cabinet de curiosités regroupe plus de 12.000 produits et supports publicitaires retraçant l’histoire de la culture de consommation de l’époque victorienne à nos jours.
  • Portobello road market : Ce marché aux puces est une véritable caverne d’ali baba. Tous les weekend touristes et londonien aiment pour y flâner et trouver de petits trésors (Pour plus d’infos concernant ce marché cliquez ici)

➡️ OÙ MANGER ?

Le weekend vous avez plusieurs choix, soit vous commandez à manger à l’un des nombreux stands de street food présent sur le marché, soit vous vous attablez à l’un des nombreux restaurants du quartier proposant de délicieux brunchs. Si vous optez pour la option, n’y allez pas trop tard car ces derniers sont rapidement pris d’assaut.

SOUTH BANK

➡️ QUE FAIRE ?

  • Tate Modern : Sans doute l’un de mes préféré. Immense et gratuit (comme la plupart des collections permanentes des musées anglais) cette ancienne usine électrique est le musée d’art moderne de la ville! En plus de ses collections d’œuvres internationales réparties sur plus de 5 étages il offre de superbes vues sur la Tamise et la cathédrale St Paul. 
  • Shakespeare globe theater : To go or not to go? That is not the question. Féru d’histoire, de littérature ou tout simplement curieux, ce théâtre saura vous charmer. Ode à l’un des plus grands dramaturges anglais du XVIe siècle, ce bâtiment à l’architecture originale est la reconstitution du théâtre où Shakespeare  a écrit et mis en scène ses plus grandes oeuvres. Depuis 1997 il est possible de le visiter, je vous recommande donc de faire la visite guidé (+/- 40min) durant laquelle un conteur retrace toute l’histoire du lieu, et son activité actuelle. Si vous avez un peu plus de temps et de moyen, n’hésitez pas à assister à une représentation. Après tout quoi de mieux que d’assister à une pièce de Shakespeare dans son propre théâtre ? Consultez le calendrier du site internet du Shakespeare globe theater pour connaitre la programmation.
  • La Plage : Oui vous avez bien lu. Aussi étonnant que cela puisse paraitre une plage de galet longe la tamise en contrebas des quais entre Gabriel’s Wharf et la Tate Modern. 

➡️ OÙ MANGER ? 🍴

  • Borough Market :  Situé en plein cœur de la capitale, à deux pas de la Tate Modern et du Tower Bridge, c’est l’un des plus grands (plus de 100 étales) et plus vieux marchés alimentaires de Londres. Réputé pour la qualité de ses produits, il fait aussi bien le bonheur des touristes que des locaux.